« Pour monter en honneur on a besoin de toute l’école de rugby »

 Aujourd’hui vice capitaine de l’équipe première Mickaël Mathelon s’est imposé en titulaire indiscutable au poste de deuxième ligne du RCAV.

Il nous délivre aujourd’hui une interview sur son ressenti du groupe, du club et de son attachement à l’école de rugby.

Mickael sur une touche (Saison 2015-2106)

Par quel club es-tu passé avant d’arriver au Rcav ?

J’ai débuté le rugby à l’âge de 12 ans à RUMILLY (une très bonne École de rugby), pour continuer aujourd’hui au club d’Annecy le vieux depuis 7 ans.

Cet été il y a eu un recrutement considérable (60 licences groupe Senior) le groupe a-t-il intégré sans trop de difficultés les nouveaux joueurs ?

La forte augmentation des licences s’est très bien passé, le groupe senior vivait déjà très bien avec moins de licences qu’auparavant. Au sein de ce groupe, il y avait déjà un noyau très fort et avec les nouvelles licences le groupe a continuer d’évoluer, chaque nouvelle personne a apporté sa touche personnelle et cela nous permet d’évoluer positivement.

Comment vit le groupe cette année ?

Le groupe vit très bien cette année, nous nous sommes bien acclimatés au changement et les résultats sont là pour le prouver, une belle cohésion d’équipe. Y’a pas de miracle, une équipe jeune qui à gagné en maturité et en confiance c’est toujours difficile à jouer. Mais attention on est loin de la fin de saison !

Quel bilan faut-il tirer de cette première partie de saison ?

Nos efforts individuels et de groupe ont payé, nous avons beaucoup donné de notre personne que ce soit au rugby ou dans les entraînements annexes. Je tiens au nom du groupe à remercier le club de nous avoir fait confiance, et d’avoir mis à notre disposition des moyens de nous faire évoluer (cross fit, musculation, cryothérapie, kiné…) On est dans de bonnes conditions pour pouvoir évoluer et en tirer le meilleur du groupe.

Quels sont tes voeux pour l’année 2019 ?

Mes vœux pour 2019 (il réfléchit) c’est la montée du club en honneur et surtout un résultat au championnat de France. Maintenant pour monter, on a besoin de toute l’école de rugby  des -8 aux -18 ans. On a vraiment besoin de se sentir soutenu par nos jeunes, je pense que c’est super important pour qu’une équipe fanion fonctionne.

Ton geste préféré ?

Un très gros déblayage à renverser le joueur adverse !

Le rugby pour toi ?

Des hommes un club le rugby est une famille !

Jour de match quel est ton moment préféré ?

(Il sourit) Quand tu sais que tu marques un essai c’est