Interview croisée de Quentin et Olivier !

« Il était tellement rond que le soir de la montée en honneur, il a demandé sa copine en mariage devant tout le groupe »

La réunion et le breton un dimanche de septembre…

Quels ont été vos parcours rugbystiques ?

Olivier : J’ai commencé le rugby en universitaire pendant 1 an puis j’ai signé à Sucy en brie dans la région parisien pendant 3ans. Ensuite je me suis installé dans la région d’Annecy où j’ai joué un an au fcaix. Et après 2ans de pause rugbystique, j’ai signé au Rcav depuis 2 ans.

Quentin : J’ai commencé le rugby en 2007, après la coupe du monde et la victoire des Français contre les All Blacks, Chabal me faisait rêver.
J’ai donc commencé à jouer dans le club le plus proche de chez moi, le Rugby Club Pays de Malestroit, qui est devenu Rugby Club Brocéliande Oust par la suite.
J’ai donc fait toute mon école de rugby dans ce club et 4 ans en sénior.
Dans le même temps, j’avais fait une double licence et j’ai joué avec l’équipe de Caen qui jouait en F3, pendant les 2 ans ou j’ai été étudiant la bas.
Je suis arrivé au RCAV il y a 2 ans et je repars pour une saison avec les copains

Cela fait maintenant deux ans chacun que vous êtes au club, comment s’est passé votre intégration ?

Olivier : Au niveau de l’intégration, le groupe à tout de suite su me mettre à l’aise.. quelques vannes, quelques verres et quelques matchs plus tard, me voilà à ma place dans cette équipe.. qui deviendra vite une famille.

Quentin : L’intégration dans le club s’est très bien passé, les mecs ici sont simples et veulent s’amuser entre copains.Pour ma première année dans le club, on était en PH et on visait la montée en Honneur. Les objectifs étaient élevés et avec beaucoup de nouveaux joueurs il fallait donc que la mayonnaise prenne. On a fait une saison de fou, avec seulement 5 défaites sur toute la saison, phases finales comprises. Équipes A et B en phases finales à Vif, et a la clef une montée en Honneur. Des bringues mémorables et des copains pour la vie

Un mot pour définir Olive ?

Quentin : Bonnard

Un mot pour définir Quentin ?

Olive : Grognon

Quels est votre plus beau souvenirs au club ?

Olivier : Bien évidement la montée qui s’est joué à VIF Je ne sais pas si on peut vraiment parler de souvenir puisqu’il en reste que des bribes (allusion à la troisième mi temps arrosée visiblement )

Quentin : Mon plus beau souvenir c’est clairement la montée en Honneur après une première année mémorable au club. L’amitié que j’ai créé avec les copains, le partage d’une passion et les bringues tous ensemble

Olivier pour toi le point fort de Quentin ?

Olivier : Mis à part le fait qu’il ne laisse pas les regards indifférents dans les douches, avec une anatomie proéminente.. il est un excellent plaqueur, agressif et il ne baisse jamais les bras.

Quentin pour toi le point fort d’Olivier ? 

Quentin:  Il est très très fort sous les ballons haut, il ne fait aucun en avant et n’hésite pas à s’engager pour récupérer toutes les chandelles adverses !

Il est également très rapide, quand il est lancé c’est compliqué de l’arrêter, il fait de belles relances.

                                      Olivier qui relance un ballon propre

Oliver sur quel point Quentin peut s’améliorer ?

Olivier : Quentin est grognon et sur un terrain, quand il perd.. il perd un peu en efficacité et son rugby balbutie.

Quentin sur quel point Olivier peut s’améliorer ?

Quentin : Pour être un joueur hyper complet et pour espérer passer encore un pallier, je pense qu’il faut qu’Olivier progresse sur son jeu au pied. Pouvoir aller chercher des touches avec précision et pourquoi pas être bon en face des perches, il deviendrait vraiment encore plus fort

Olivier une anecdote sur Quentin ? 

Olivier : Match important à la maison, un fameux derby contre la motte servollex à la maison.. les joueurs sont tendus et manquent parfois de lucidité.. c’est là que notre breton favori, 3 eme ligne, et il me semble capitaine, décide de faire un petit coup de pied par dessus pour sauver la patrie. Manque de peau, il s’est fait contrer… par un joueur atteint de nanisme.

Quentin une anecdote sur Olivire ?

Quentin : Lors de notre week-end de phases finales à Vif, j’étais malheureusement suspendu j’ai donc pas pris part aux matchs avec les gars j’étais fou … Oliv qui jouait en B et qui avait sorti un gros match . Une fois le match de la B terminé, on a regardé le match de la A qui était en train de faire un match de fou, une démonstration de rugby. Donc on a bien fêté ça sur le bord du terrain, Oliv avait peut être un peu trop fêté ça d’ailleurs puisqu’il a demandé sa copine en mariage devant tout le groupe senior. Une barre de rire monumentale, évidement le lendemain il ne s’en rappelait pas, mais sa copine s’en rappelait bien par contre (Il rit)

Votre geste préféré ?

Olivier : Réception de ballon avec des grandes relances Tchik tchak, nou ka zouker avec le ballon

Quentin : Ce qui me fait le plus band** sur un terrain de rugby c’est un gros plaquage positif. Ça permet de remettre toute l’équipe dans le sens de la marche dans un temps faible.

Un mot pour les supporters ?

Olivier: Amis supporters, bonjour, nous avons trop peu l’occasion de vous remercier avec tout le soutien que vous nous apportez, tant dans la défaite, que la victoire. Alors, n’hésitez pas à vous arrêter à la buvette pour que l’on puisse rencontrer chacun d’ente vous.. homme,femme, enfant, chien.. vous serrez tous les bienvenus.

Quentin : Hâte de revoir les supporters sur le bord du terrain ! La saison dernière s’est terminé bizarrement avec la crise du Covid donc on a à cœur de bien faire pour les prochains matchs à la maison

Un mot pour l’équipe ?

Quentin : J’ai hâte de retrouver les copains sur le terrain, pour en chier ensemble et passer de bons moments

Olivier : Rester soudé malgré la saison difficile et garder cet état d’esprit de camaraderie qui fait notre force